Un paradis en danger

A’ ce jour les Maldives représentent un paradis fait de mer, de soleil et de détente puor les millions de touristes qui la visitent chaque année. Le problème principal des Resorts, situées sur de petits atolls isolés, est de procéder à une gestion des déchets qui ne dérange pas à tout moment et en aucune façon les prestigieuses vacances du visiteur.

Les principaux déchets que les Resort doivent traiter sont les suivants :

  • déchets d’élagage
  • déchets apportés par les ondes de tempête
  • déchets alimentaires
  • papier, carton et emballages.

Une gestion incorrecte des déchets provoque certainement :

  • Mauvaises odeurs
  • Prolifération de souris, vers, cafards, insectes
  • Pollution et défiguration des plages et de la mer
  • Inconveniénts graves pour les clients des Resorts

Les déchets sont souvent stockés incorrectement, parfois dans des structures flottantes dont les problèmes sont facilement imaginables, pour être ensuite envoyé sur des « îles décharges » comme le tristement célèbre atoll de Tilafushi, aussi appelé l’île en plastique. Il a été créé dans les années 1990 en tant que solution temporaire au problème des déchets des Maldives ; au départ le gouvernement a donné l’ordre de creuser des fosses dans le sable où ils pourraient jeter les déchets destinées à être ensuite recouvert du même sable. L’atoll est maintenant une décharge où les déchets sont brûlés en plein air tous les jours et toute la journée.

A ce jour le gouvernement n’a pas installé de grandes installations de valorisation des déchets  car elles sont trop chères ; ils seraient également difficiles à gérer par la main-d’œuvre locale non qualifiée.

Depuis 2011 la décharge a été fermée par le gouvernement mais sur l’atoll de Tilafushi restent des montagnes de plus de 15 mètres d’ordures, plastiques, de déchets d’hôpitaux et industriels, ont été abandonnées au fil des années, sans compter celles qui sont encore déversées illégalement ou jetées à la mer et traînées des courants. Les déchets accumulés libèrent des substances toxiques dans l’eau, polluant la mer paradisiaque des Maldives ; à la suite de tempêtes, le plastique et les déchets sont entraînés dans la mer et retournent sur les plages des hôtels 5 étoiles.

LA SOLUTION FORTEC

Installer dans chaque Resort un petit incinérateur mod. Exce, avec un potentiel de destruction de 30 kg/h à 500 kg/h, en fonction des besoins spécifiques, adapté au traitement des déchets susmentionnés, simple d’utilisation et de maintenance; de cette manière, chaque Resort résoudra le problème des déchets dans l’œuf et n’aura plus à se soucier de la longue période de stockage, avec tous les problèmes critiques qui en découlent. Les déchets sont traités à des températures supérieures à 1000 ° C, ce qui diminue leur volume de plus de 97%; le résultat de la combustion est une cendre inerte simplement gérable.
Les incinérateurs mod. EXCE sont conçus pour être facilement utilisés même dans des endroits éloignés par du personnel non spécialisé. Les particuliers systèmes permettant de réduire les émissions qui peuvent être installés permettent au système de se conformer aux réglementations antipollution les plus restrictives.

Nos incinérateurs mod. EXCE sont conçus pour être équipés de systèmes automatisés pour le chargement des déchets et le déchargement des cendres.